Actualités

La newsletter Biblys

La Lettre d'Ys est morte, vive la newsletter Biblys !

La Lettre d'Ys avait pour ambitieux projet d'informer mensuellement de l'actualité de tous les sites propulsés par Biblys. Lorsque j'ai annoncé son arrêt, faute de temps, vous avez été plusieurs à regretter de ne plus recevoir de nouvelles du projet dans votre boîte mail.

Voici la newsletter Biblys, à la portée plus réduite et la fréquence plus relâchée, puisqu'elle ne couvrira que l'actualité du projet Biblys lui-même, ses évolutions techniques et fonctionnelles. Elle intéressera donc les utilisateurs actuels de Biblys, ceux qui attendent la future version open source, ou les simples curieux.

Notez qu'avoir été inscrit à la Lettre d'Ys ne vous vaudra pas d'être inscrit d'office à la nouvelle newsletter, mais que vous vous pouvez le faire facilement en laissant votre adresse ici. Et si votre boîte est déjà trop pleine, vous pouvez toujours suivre Biblys sur Twitter ou Facebook !

Lettre d'Ys n° 48 : la dernière Lettre d'Ys !

La Lettre d’Ys c’était, une fois par mois, toute l’actualité des sites du réseau Biblys.

Un financement participatif pour les éditions Dystopia

En 2016, les éditions Dystopia se lancent dans le projet le plus ambitieux de leur petite histoire, et elles ont besoin de vous !

En octobre prochain devrait sortir Adar, retour à Yirminadingrad le quatrième recueil de nouvelles autour de la ville imaginée en 2008 par Léo Henry et Jacques Mucchielli. Cette fois, douze auteurs (Stéphane Beauverger, David Calvo, Alain Damasio, Mélanie Fazi, Vincent Gessler, Sébastien Juillard, Laurent Kloetzer, luvan, Norbert Merjagnan, Jérôme Noirez, Anne-Sylvie Salzman et Maheva Stephan-Bugni) ont été invités par un dessin de Stéphane Perger à se perdre dans la ville et à apporter leur pièce au puzzle.

À l'occasion de la parution de cet ultime volume, Dystopia réimprime les deux premiers dont un certain nombre d'exemplaires dans des éditions de luxe. Sont également mis en vente un coffret réunissant les quatre volumes reliés, les treize originaux de Stéphane Perger et bientôt d'autres surprises.

Il y a un mois, Dystopia a lancé un crowdfunding pour réunir les presque 30.000 € nécessaires au projet. À l'heure où j'écris ces lignes, la jauge approche des 20%, mais le plus dur reste à faire. 

Pour participer au crowdfunding Dystopia, c'est ici !

Sequencity, la libraire de BDs numériques avec des vrais libraires dedans

Sequencity est une libraire numérique qui propose plus de 12.000 bande dessinées, comics et manga à lire dans un navigateur ou sur iPad. Pour une fois, c'est un site sur lequel je travaille qui n'est pas propulsé sur Biblys. J'ai rejoint l'équipe en mars dernier pour travailler sur le site et le moteur de lecture web, et ça a été pour moi une expérience très enrichissante.

Mais surtout, Sequencity est un projet qui me tient à cœur parce qu'il se pose la question de la prescription humain dans l'éco-système du livre numérique et tente d'impliquer de vrais libraires au sein de l'application de lecture. Plutôt qu'un moteur de recommandation basé sur des algorithmes analysant vos achats, vous trouverez, chez Sequencity, des conseils rédigés par de vrais libraires et la possibilité de créer un véritable lien en discutant avec eux.

Vous pouvez en outre feuilleter la totalité des titres du catalogue avant achat et lire les premières pages de la plupart ! Si vous testez le moteur de lecture web, n'hésitez pas à me dire que vous en pensez.

Pour essayer Sequencity, c'est par ici !

Biblys : bilan 2015 et perspectives 2016

Sur le blog Biblys, j'ai rédigé un long billet sur les évolutions de Biblys au cours de l'année dernière (notamment le financement participatif et les listes d'envies) et sur celles qu'on peut attendre pour cette année. En bref : une version 3 open source, de l'open data, des services sociaux...

... et en détail sur le blog Biblys !

Ainsi s'achève...

En 2008, je lançais la librairie Ys et sa newsletter, la Lettre d'Ys. Lorsque disparaissait la librairie en 2013, j'avais choisi de continuer la lettre d'Ys pour vous tenir informé des différents projets autour de Biblys.

Force est de constater que le temps m'a manqué pour mener à bien ce projet : seules deux éditions de la newsletter ont été envoyées l'année dernière (en janvier et en février). Ne souhaitant pas continuer à utiliser cette liste à des fins purement promotionnelles, je préfère en rester là : vous avez sous les yeux la dernière Lettre d'Ys !

Si l'aventure vous intéresse, restons tout de même en contact : vous pouvez suivre Biblys sur Facebook et sur Twitter. Les sites Biblys ont aussi pour la plupart une newsletter propre à laquelle vous pouvez vous abonner : les éditions du Bélial' et Dystopia, les librairies Charybde et Scylla.

Ainsi s'achève la dernière Lettre d'Ys, envoyée le 6 janvier 2016 à 5500 heureux élus. Il ne reste qu'à vous souhaiter une excellente année 2016, pleines de lectures passionnantes et de belles découvertes !

Clément Bourgoin

Bilan 2015 et perspectives 2016

Résumé des épisodes précédents

J'ai créé la première version de Biblys en 2008 pour les besoins de la librairie Ys, ma librairie en ligne spécialisée en science-fiction. Dans les années qui ont suivies, j'ai réutilisé Biblys pour de nombreux autres sites (Le Bélial', Les Imaginales, Librairie Charybde, Éditions Dystopia, etc.) ce qui m'a amené à créé une version 2 de Biblys, plus polyvalente. En 2013, j'ai cessé mon activité de librairie pour me consacrer entièrement au développement web.

Tys, robot mascotte de la librairie Ys

L'idée était alors de faire de Biblys un outil "tout-en-un" au service de l'édition indépendante (libraires, éditeurs, salons littéraires, etc.). Un logiciel utilisable dans un navigateur, qui permettait de gérer non seulement un site web avec vente par correspondance et vente de livres numériques mais aussi la vente en magasin et sur salon avec une caisse, la gestion du stock et de la comptabilité, d'une newsletter, d'un blog, d'un forum, du financement participatif, etc. Plutôt que de facturer une grosse somme pour la construction d'un site puis de me laisser ensuite mes clients se débrouiller avec, je proposais un abonnement mensuel de 100 € comprenant l'installation, l'hébergement et la maintenance d'une instance Biblys avec la promesse de faire évoluer le logiciel en fonction de leurs besoins.

Il m'est rapidement apparu que peu d'indépendants de l'édition était prêt à investir une telle somme dans un service tout-en-un, et que la plupart n'étaient intéressés que par l'une ou l'autre des nombreuses fonctionnalités de Biblys. De plus, répondre aux besoins des clients que j'avais déjà occupait une grande partie de mon temps et il m'était difficile d'envisager en avoir beaucoup plus. N'ayant réussi à dégager un chiffre d'affaires suffisant de cette nouvelle activité, j'ai décidé au printemps 2015 de reprendre une activité salariée à temps partiel.

Biblys en 2015

Si j'ai cessé d'accepter de nouveaux clients au début de l'année, le développement de Biblys ne s'est pas arrêté pour autant. Deux nouvelles fonctionnalités importantes ont vu le jour en 2015 :

La liste d'envies Biblys

Mais les changements les plus importants sont ceux qui ont eu lieu sous le capot — refactorisation du code, correction de bugs et de failles de sécurité — et qui sont le reflet de ma maturité en tant que développeur auto-didacte. Le gros chantier, toujours en cours, a été la réécriture de Biblys sous la forme d'un framework MVC, avec l'intégration de composants Symfony 2 (HttpFoundation, Router, etc.) et de l'ORM Doctrine. L'objectif étant d'apporter plus de stabilité, de sécurité, de rapidité mais aussi de préparer le terrain pour la prochaine version de Biblys.

Biblys open source

2016 sera, je l'espère, l'année qui verra la sortie de la troisième version de Biblys. Cette itération abandonnera l'idée, trop ambitieuse, du site tout-en-un, pour se concentrer sur ce que Biblys fait de mieux : la vente de livres (papier, numérique, par correspondance, sur site, etc.). Un système de plugin permettra toutefois d'ajouter des fonctionnalités pour répondre à des besoins plus spécifiques sans pour autant alourdir les sites qui n'en ont pas besoin.

Biblys 3 sera open source. Cela signifie que n'importe qui pourra télécharger, installer et utiliser Biblys pour gérer son site web, sans contrepartie financière, mais aussi, le modifier pour l'adapter à ses besoins, voire contribuer au projet. J'espère que cela permettra à Biblys de devenir LA solution e-commerce pour les petits éditeurs et les libraires indépendants qui ne souhaitent pas investir des sommes astronomiques sur ce terrain. Pour ceux qui ne souhaitent pas s'embarrasser de la technique, je proposerai toujours une solution SAAS comprenant l'hébergement et le support technique à un tarif qui reste à définir, mais qui sera de toute façon bien moins onéreux que l'abonnement actuel.

Biblys open data

L'une des forces de Biblys tel qu'il fonctionne aujourd'hui est que tous les sites partagent la même base de données. Cela permet à un libraire de ne pas avoir à recréer une fiche livre qu'un autre libraire aurait déjà créée, et de profiter aussi des fiches très complètes créées par les éditeurs utilisant Biblys. Le tout sans avoir à souscrire à un abonnement souvent très onéreux à une base de données commerciale. Il y a longtemps que je réfléchis au moyen d'agrandir le terrain de jeu.

Dans un monde idéal, éditeurs, libraires et autres indépendants du livres devraient pouvoir échanger des données bibliographiques facilement et gratuitement. Parce que la plupart des éditeurs ont aujourd'hui un site présentant leur catalogue, lequel repose souvent sur une base de donnée, l'information est déjà disponible en ligne, mais présentée sous une forme non structurée et difficilement lisible par un programme.

Mon projet est de lancer un service open data indépendant de Biblys, mais grâce auquel tous les sites de Biblys pourraient échanger des données bibliographiques de qualité, qu'il s'agisse d'instances installées sur mon serveur ou de site herbergés ailleurs, bâtis avec la version libre de Biblys. En fait, l'API étant publique, n'importe quel éditeur pourra s'y brancher pour y déposer ses données bibliographiques et n'importe quel autre site (libraire, blogueurs, etc.) pourra récupérer des données à jour et de qualité.

Biblys.me

Lancé avec la version 2 de Biblys, Axys est un système d'authentification unique ("Single Sign-On") permettant de se connecter à tous les sites Biblys en un clic, avec le même identifiant. Aujourd'hui, les services SSO sont bien plus répandus qu'il ne l'étaient à l'époque, et peu sont les sites qui n'ont pas leur bouton de connexion avec Facebook, Google et consorts.

Axys évoluera (là aussi, je l'espère, en 2016) pour devenir Biblys.me. Plus qu'un service d'authentification unique (qui sera compatible avec d'autres services SSO), Biblys.me proposera d'unifier certains services de Biblys. Il sera par exemple possible de retrouver tous ses livres numériques achetés chez différents éditeurs Biblys dans une unique bibliothèque numérique ou de disposer d'une seule liste de souhait à partager, avec des livres issus de chaque site.

Là encore, Biblys.me disposera d'une API publique permettant à n'importe quel site de s'y brancher, qu'il utilise ou non la version open source de Biblys.

Pour finir

Ces projets sont ambitieux. Certains sont bien avancés, d'autres ne sont que des ébauches dans un coin de ma tête. Si vous êtes intéressé et souhaitez être tenu au courant de leur avancées, n'hésitez pas à me le faire savoir.

En attendant, excellente année 2016 à tous !

Lettre d'Ys n° 47 : Une semaine pour participer au financement des Éditions Scylla !

La Lettre d’Ys c’est, une fois par mois, toute l’actualité des sites du réseau Biblys.

Une semaine pour participer au lancement des Éditions Scylla

Lors de la précédente Lettre d'Ys, je vous invitais à participer à la campagne de financement participatif pour le lancement des éditions Scylla, qui s'achèvera le samedi 28 février. L'objectif de 9915 € a été atteint début février, presque un mois avant la fin de la campagne : un grand merci à tous pour votre confiance et votre enthousiasme !

La première conséquence de cet évènement est que nous sommes désormais certain que les deux premiers titres de Scylla, Il faudrait pour grandir oublier la frontière de Sébastien Juillard et Roche-nuée de Garry Kilworth, existeront (parution prévue en avril). Cela signifie que toute participation au financement participatif, aujourd'hui, est en réalité une précommande.

De plus, Scylla a fixé un second objectif à atteindre, avant samedi prochain : 150 %. Si la somme est réunie, tous les participants ayant contribué à hauteur de 50 € au moins recevront une besace collector aux couleurs de Scylla et Charybde.

Participer à la campagne

DraftQuest, une web-app d'accompagnement à l'écriture

La semaine dernière je vous parlais du MOOC DraftQuest, un cours en ligne, gratuit et ouvert à tous sur le thème "Écrire une oeuvre de fiction" qui commence le 7 mars mais auquel vous pouvez vous inscrire dès maintenant.

S'inscrire au MOOC DraftQuest

Mais DraftQuest, c'est aussi une application web d'accompagnement à l'écriture. Vous avez un projet d'écriture, roman, thèse ou autre ? Créez une campagne en fixant votre objectif quotidien et l'application vous accompagnera tout au long du projet, en vous présentant éventuellement des pictogrammes pour stimuler votre imagination.

Ces derniers mois, j'ai travaillé à la refonte complète du premier prototype de l'application. Nous avons lancé cette nouvelle version au début du mois, et nous avons besoin de testeurs ! Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à participer.

Tester l'application DraftQuest

20 % sur les lots chez Scylla

Une semaine, c'est aussi le temps qu'il vous reste pour profiter de la promotion des 11 ans de la librairie Scylla : 20% sur tout le rayon Lots & Coffrets ! Notez que si vous avez encore des livres en panier, ils repasseront à l'ancien prix le 1er mars à minuit, donc n'oubliez pas de valider vos commandes avant.

Profiter de la promotion

Biblys 2.3 : Financement participatif

Biblys intègre désormais un outil de financement participatif disponible pour tous, après avoir été testé pendant trois mois par Scylla. Le financement participatif, ou crowdfunding, est très en vogue depuis quelques années. Parce qu'il permet de lancer des projets en impliquant une communauté dans son financement plutôt que des investisseurs classiques, il est parfaitement adapté aux économies de niche comme celles de la librairie et de l'édition indépendante. Il était donc tout naturel que Biblys s'intéresse à ce mode de commercialisation.

En apprendre plus sur le blog Biblys

Biblys 2.3 : Financement participatif

Biblys intègre désormais un outil de financement participatif disponible pour tous, après avoir été testé pendant trois mois par la Librairie Scylla.

Le financement participatif, ou crowdfunding, est très en vogue depuis quelques années. Parce qu'il permet de lancer des projets en impliquant une communauté dans son financement plutôt que des investisseurs classiques, il est parfaitement adapté aux économies de niche comme celles de la librairie et de l'édition indépendante. Il était donc tout naturel que Biblys s'intéresse à ce mode de commercialisation.

L'outil de financement participatif Biblys a été testé avec succès, depuis décembre, par la librairie Scylla pour le lancement de sa maison d'édition. L'objectif a été atteint environ un mois avant la fin de la campagne et, à l'arrivée, c'est plus de 16000 € (165 % de l'objectif initial) qui on été récoltés. À présent que les plâtres ont été essuyés, l'outil de financement participatif est disponible pour tous les sites Biblys.

Ce nouvel outil permet à n'importe quel éditeur ou libraire de créer facilement une campagne pour financer un projet. Il y a plusieurs avantages à utiliser son site Biblys plutôt qu'une plateforme grand public pour mener sa campagne :

  • Pas de commission sur les ventes, tout est compris dans l'abonnement. En général, les plateformes de crowdfunding prélève entre 8 % et 10 % des sommes récoltées.
  • La gestion de l'envoi des contreparties est intégrée dans le gestionnaire de commandes et de stock Biblys.
  • Les participants sont dans un environnement familier, le site du porteur de projet.

On pourrait objecter la visibilité réduite d'une campagne menée sur son propre site par rapport à celles menées sur des plateformes grand public. Mais de l'aveu même de ces plateformes, la part des contributeurs amenée par leurs portails est de l'ordre de 5 %. La réussite d'une campagne dépend donc en grande partie de la capacité du porteur de projet à communiquer efficacement et à impliquer ses propres cercles. L'expérience Scylla prouve qu'avec un projet porteur, une communauté enthousiaste et un outil efficace, rien n'empêche de se lancer en solo.

Biblys n'a pas vocation à devenir une plateforme de crowdfunding comme les autres. Il n'y aura donc pas de portail présentant l'ensemble des campagnes en cours, dont le nombre ne sera d'ailleurs jamais très élevé. Il s'agit plutôt ici d'ajouter à la palette de fonctionnalités Biblys (blog, vente par correspondance, librairie numérique, etc.) un outil de commercialisation et de communication.

Comme toujours, cette mise à jour est gratuite et disponible dès aujourd'hui pour tous les sites Biblys.

Lettre d’Ys n° 46 : Une maison d’édition, une promo, un feuilleton, un atelier d’écriture et quelques millions de singes

La Lettre d’Ys c’est, une fois par mois de temps en temps, toute l’actualité des sites du réseau Biblys. Pour cette première lettre de l'année 2015 (que je vous souhaite excellente), une programme chargé !

Lancement des éditions Scylla en financement participatif

Scylla c’est, depuis 2004, LA librairie parisienne spécialisée en littératures de l’imaginaire. Très bientôt, ce sera peut-être aussi grâce à vous, une maison d’édition. Deux titres sont déjà annoncés pour le mois de mars : Il faudrait pour grandir oublier la frontière, une novella inédite de Sebastien Juillard et Roche-nuée, un classique introuvable de Garry Kilworth. Mais pour que ces deux titres existent, Scylla a besoin de vous : c’est pourquoi le lancement de la maison se fait sous la forme d’un financement participatif.

À l’heure où j’écris ces lignes, il reste un peu plus d’un mois, jusqu’au 28 février, pour atteindre l’objectif fixé à 9915 €. Plus de 150 contributions ont permis de remplir la jauge à 75%, ce qui est très encourageant. Mais rien n’est gagné, et comme souvent, c’est dans la dernière ligne droite que tout va se jouer.

Vous pourrez en apprendre plus sur le projet de la maison d’édition et sur les deux premiers titres sur le site des éditions Scylla. Si le projet vous plait, on compte sur vous pour participer et faire un maximum de bruit autour !

Le site de la campagne

Votre liste d’envies bientôt sur tous les sites Biblys

Une nouveauté discrète mais bien pratique a fait son apparition sur les sites des librairies Charybde (qui a, au passage, bénéficié d’un lifting complet) et Scylla. Vous trouverez désormais, un peu partout sur ces sites, des petits boutons en forme de coeur. Il vous suffit de cliquer dessus pour ajouter un livre à votre liste d’envies !

Vous pouvez dès aujourd’hui utiliser cette liste pour mémoriser les livres qui vous intéressent mais aussi la partager avec vos proches pour vous faire offrir des livres ! Dans un avenir proche, il sera aussi possible de créer plusieurs listes, publiques ou privées, et d’indiquer pour chacune une adresse pour vous faire envoyer directement les livres.

Cette fonctionnalité est actuellement en test uniquement sur les sites des librairies Scylla & Charybde, mais à terme, vous pourrez l’utiliser sur tous les sites Biblys. L’idée est que vous puissiez bénéficier d’une liste unique sans avoir à en recréer une nouvelle pour chaque site. L’objectif : vous permettre de vous faire plaisir tout en défendant les librairies et les éditeurs indépendants !

Pour voir un exemple de liste (ou pour me faire des cadeaux !) : ma liste d'envies

20% sur les lots et coffrets Scylla en février

Un petit délit d’initié, parce je vous aime bien… À partir du 1er février et jusqu’au 28, pour fêter son 11ème anniversaire, la librairie Scylla offrira 20 % sur tous les articles d’occasion de son rayon Lots & Coffrets.

Cela n’a pas encore été annoncé officiellement, mais vous pouvez en profiter pour vous réserver dès aujourd’hui des lots ou des coffrets en les ajoutant à votre panier : la réduction sera prise en compte automatiquement si vous enregistrez la commande à partir du 1er février !

Et pour être sûr de ne pas rater le début de la promotion (et les meilleures affaires), inscrivez-vous donc à la newsletter Scylla !

Un feuilleton numérique et des livres audio au Bélial

En ce début d’année, Le Bélial’ vous propose de suivre Origines, un feuilleton hebdomadaire en numérique en dix épisodes, à raison d’un par semaine, chaque vendredi. Le premier épisode est téléchargeable gratuitement, les suivants vendus 0,99 € et le tout dépourvu de DRM. À noter que vous pouvez aussi précommander le roman Le Château des Millions d’Années, dont est tiré le feuilleton, pour recevoir gratuitement chaque épisode dès parution !

Toujours au Bélial’, une collection de livres audio intitulée CyberDreams a été lancée l’année dernière par Francis Valéry, et propose déjà pas moins de quatre titres, avec un cinquième à paraître mercredi prochain. Et jusqu’au 31 janvier prochain, vous pourrez découvrir la collection en téléchargeant gratuitement Bal à l’Ambassade, le premier CyberDreams !

DraftQuest, un atelier d’écriture en ligne géant en mars

En juin dernier, j’ai rejoint en tant que développeur la startup DraftQuest, qui édite une application web d’accompagnement à l’écriture de fiction. Bien que ce ne soit pas à proprement parler un site Biblys, c’est aussi un projet qui me tient à coeur.

En mars prochain, DraftQuest lancera la troisième édition de son MOOC, un cours en ligne gratuit et ouvert à tous, sur la thématique “Écrire une oeuvre de fiction”. Si vous avez un projet d’écriture, c’est l’occasion de vous y consacrer en profitant de conseils et de l’émulation de nombreux autres participants.

L’inscription au MOOC ouvrira très prochainement et pour être sûr de ne pas la rater, vous pouvez vous inscrire à la newsletter DraftQuest. Et si vous êtes très impatient, vous pouvez aussi nous aider à bêta-tester la plateforme, tout est expliqué sur le forum.

X Million Monkeys, un cadavre exquis en ligne massivement multijoueurs

En juillet dernier, j’ai participé avec un ami à la HTML5 Game Jam. Le but : créer un jeu web en 48h sur le thème “Il était une fois”. C’est ainsi qu’est né X Million Monkeys, un jeu d’écriture collaboratif en ligne.

Le principe est simple : une page sur laquelle chaque joueur peut écrire, mais pas plus d’un mot à la suite. Cela oblige à collaborer avec les autres joueurs, sans avoir la possibilité de discuter avec eux, et donc en essayant de deviner ce que chacun a en tête ! Le résultat est souvent étrange, parfois poétique ou simplement surréaliste.

Vous pouvez tester X Million Monkeys dès maintenant en y invitant des amis, mais parce que le jeu est plus amusant avec de nombreux joueurs et en particulier des inconnus, nous organisons un grand rendez-vous auquel nous essayons de convier un maximum de monde. Si le cœur vous en dit, rendez-vous le lundi 26 janvier à 21h !

Sur Facebook, vous pouvez aussi suivre la page X Million Monkeys ou vous inscrire à l’événement.

Des composants Biblys open-source

Si Biblys est un logiciel propriétaire (c’est-à-dire que je suis le seul à pouvoir consulter et modifier le code source), il utilise, comme beaucoup, de nombreux logiciels et composants open-source (dont tout le monde peut consulter le code ou réutiliser librement), ce qui me permet de gagner beaucoup de temps.

Parce qu'il me semble normal de donner à la communauté en retour, j’ai ouvert une section open-source sur le site Biblys ainsi qu’un profil Github. On y trouve par exemple des outils pour nettoyer un fichier ePub ou valider et convertir des codes ISBN.

Dernier en date, biblys/eurotax est un composant qui permet de résoudre facilement le casse-tête d'une nouvelle directive européenne concernant la TVA. Celle-ci implique en effet que le taux à prendre en compte pour la vente de livres numérique n’est plus celui du pays du libraire, mais celui du prix du client. Si ce sujet un peu technique vous intéresse, vous pourrez en apprendre plus sur le blog Biblys.

Ainsi s’achève la 46ème Lettre d’Ys, envoyée le 23 janvier 2015 à 4466 fervents lecteurs. Rendez-vous le mois prochain un de ces quatre pour la quarante-septième livraison de cette modeste publication !

Bonnes lectures et à très bientôt sur les sites du réseau Biblys, sur Twitter et sur Facebook !

Clément Bourgoin

Calcul de la TVA européenne sur les livres numériques en 2015

En 2015, le calcul de la TVA sur le livre numérique a changé. Biblys s'adapte et propose un module open-source utilisable dans d'autres applications.

Conformément à la directive européenne 2008/8/CE, depuis le 1er janvier 2015, le taux de TVA applicable pour les "services en ligne" n'est plus celui du pays du vendeur, mais celui du pays du consommateur. Les livres électroniques, parmi d'autres produits immatériels, étant considérés dans le cadre de cette loi comme des services en ligne, un grand nombre de sites propulsés par Biblys sont concernés.

Ainsi, dans le cas d'un livre électronique vendu par un site français à un consommateur domicilié en Belgique, c'est la TVA belge sur le livre numérique (21 %) qui doit être appliquée, et non la française (5.5 %). En revanche, si le vendeur et le consommateur se trouvent dans le même pays, si le consommateur se trouve hors de l'Union Européenne, ou si le produit n'est pas considéré comme un service en ligne (par exemple, un livre papier), c'est toujours le taux de TVA du pays du vendeur qui s'applique.

La démarche, qui vise à diminuer l'intérêt pour des multinationales de placer leur siège social dans des pays où la TVA est avantageuse, est louable. Mais elle complique considérablement le travail des comptables et celui des logiciels d'e-commerce, dont Biblys. Ainsi, pour connaître le taux de TVA applicable à une vente, il faut désormais prendre en compte :

  • le pays du vendeur ;
  • le pays du consommateur ;
  • le type de produit ;
  • la date de la vente.

Si l'on considère que les sites propulsés par Biblys permettent d'acheter à la fois des livres papiers et des livres numériques, cela devient un véritable casse-tête. Il a fallu donc repenser entièrement la manière dont la TVA est calculée, prendre en compte les taux de l'ensemble des pays européens pour chaque type de produit, sans oublier que ces taux peuvent évoluer à tout moment...

La dernière version de Biblys contient un module créé pour l'occasion, permettant de calculer correctement la TVA en prenant en compte tous les facteurs qui entrent en jeu. Ce module étant open-source, il peut facilement être réutilisé par une autre application utilisant aussi PHP.

Cette mise à jour est gratuite et disponible dès aujourd'hui pour tous les sites Biblys.

 

Illustration : CC BY-SA 401 (K) 2012

Biblys intègre le prestataire de paiement PayPlug

Biblys intègre depuis début décembre un nouveau prestataire pour la gestion des paiements par carte bancaire : PayPlug

Ce service propose une alternative intéressante à PayPal, notamment sur deux points :

  • La commission prélevée par PayPlug sur chaque transaction est de 3 % seulement, à comparer aux 3,4 % + 0,25 centimes de Paypal. C'est particulièrement intéressant sur les petites sommes. Sur un paiement à 1,00 €, par exemple, la commission prélevée par PayPlug sera de 3 centimes, alors que celle de PayPal sera de... 0,28 centimes soit près de dix fois plus !
  • PayPlug ne demande aucune donnée personnelle au client, contrairement à PayPal qui demande coordonnées postales, téléphone, adresse. Cela n'enlève rien à la sécurité de la transation, qui est assurée par votre banque. En réalité, PayPal compile ces données concernant vos achats et vos clients pour les revendre à des sociétés réalisant des campagnes marketing. Des utilisateurs de plus en plus nombreux refusent d'utiliser Paypal pour cette raison, ce qui peut conduire à des abandons de commandes.

Certains utilisateurs restent néanmoins fidèles à PayPal, chez qui ils disposent d'un compte, leur permettant de payer sans avoir à entrer leur numéro complet de carte bleue à chaque nouvel achat. Pour cette raison, je conseille de cumuler les options de paiement PayPal et PayPlug en laissant le choix au client, ce qui est tout à fait possible.

PayPlug est en test depuis près d'un mois sur le site du Bélial', qui se dit tout à fait satisfait de cette solution.

Pour profiter PayPlug sur votre site Biblys, il faut vous inscrire sur PayPlug.fr et faire activer votre compte en transmettant les informations demandées.

Biblys 2.2 : Gestion des fichiers téléchargeables

Le Bélial' lance une collection de livres audio !

Jusqu'ici, Biblys pouvait gérer la vente et le téléchargement de trois formats de fichiers : PDF, ePub et Kindle. Plutôt que de me contenter d'ajouter deux nouveaux formats (MP3 et OGG) pour le livre audio, j'ai préféré revoir entièrement la gestion des fichiers téléchargeables pour que n'importe quel type de fichier soit accepté : c'est la mise à jour 2.2 de Biblys.

Désormais, il suffit de faire glisser un fichier sur la fenêtre d'édition d'un article pour qu'il soit chargé sur le serveur et associé à l'article. On peut ensuite définir l'accès (Public pour les extraits téléchargeables gratuitement ou Restreint pour les fichiers qui nécessite d'être achetés avant d'être téléchargeables) ou associer un ISBN au fichier.

Comme précédemment, après achat d'un livre numérique ou audio, l'utilisateur verra apparaître dans sa bibliothèque tous les fichiers associés et pourra choisir le format de téléchargement. La présentation de la bibliothèque numérique a d'ailleurs été revue pour accueillir ces nouveaux formats sans perdre en clarté. 

Ce nouvel outil gestion des fichiers téléchargeables apporte plusieurs avantages :

  • le nombre de fichiers associables à un article est illimité, on peut par exemple, en plus d'un livre audio, proposer aussi des bonus contenu dans un autre fichier ;
  • tous les types de fichiers imaginables sont acceptés, permettant de proposer des formats moins communs pour des cas particuliers ;
  • il est désormais possible de connaître le nombre de téléchargements pour chaque type de fichier, pour chaque version, y compris les extraits gratuits.

Par la suite, il est possible bien sûr de supprimer le fichier mais aussi de le mettre à jour. Modifier le numéro de version associé au fichier déclenchera l'affichage d'une notification dans la bibliothèque des utilisateurs ayant téléchargé une version précédente du fichier.

Cet outil permet également de faire de la promotion intelligente. Ci-dessous par exemple, dans la bibliothèque numérique du site du Bélial', le prochain titre numérique à paraître est annoncé, avec la possibilité de télécharger des extraits ou de le précommander, directement depuis la bibliothèque.

Cette mise à jour est gratuite et disponible dès aujourd'hui pour tous les sites Biblys.

Pour plus d'information sur l'utilisation de ce nouvel outil, vous pouvez consultez la page dédiée dans la documentation Biblys.

Lettre d'Ys n° 45 : Un moteur de recherche, une promotion, DraftQuest et le Salon du Livre !

La lettre d’Ys c’est, une fois par mois, toute l’actualité des sites du réseau Biblys.

Un nouveau moteur de recherche pour les librairies

Parce qu'on ne trouve pas toujours ce qu'on cherche du premier coup, la mise à jour 2.1 de Biblys, propose de nombreuses améliorations du moteur de recherche, de l'affichage des résultats et de nouvelles options de tri et de filtrage de ces résultats. Vous pourrez ainsi utiliser des mots-clés magiques pour préciser les champs sur lesquels vous souhaitez effectuer votre recherche (auteur, titre, éditeur, etc.) mais aussi afficher uniquement les livres neufs ou d'occasion, cacher ceux qui sont indisponible, les trier par prix, etc.

Les nouvelles options sont nombreuses, vous en trouverez le détail sur le blog Biblys. Il sera disponible d'ici peu pour la librairie Charybde dont le site est en cours de rénovation, mais dès aujourd'hui sur celui de la librairie Scylla. Profitez-en pour explorer le nouveau rayon BD que vient d'ouvrir Scylla !

Tout sur le nouveau moteur de recherche
La liste des mots-clés magiques
Le nouveau rayon BD de la librairie Scylla

-20% sur l'occasion mainstream chez Charybde

À l'occasion du Salon du Livre, la librairie Charybde vous offre 20% de réduction sur une sélection de livres d'occasion de littérature blanche ou "mainstream". La réduction ne porte que sur 250 livres et ne durera pas éternellement, autant dire qu'il ne faut pas traîner pour en profiter !

Tous les livres en promotion chez Charybde

Les éditeurs Biblys au Salon du Livre

À propos du Salon du Livre, vous pourrez y rencontrer ce week-end certains des éditeurs propulsés par Biblys. Les éditions Dystopia y font ainsi leur première apparition, hébergées sur le stand de la région Ile-de-France (D80). Vous pourrez retrouver les éditions ActuSF sur le stand de la région Rhône-Alpes (D64), en compagnie des autres "Indés de l'imaginaire", Mnémos et les Moutons électriques. Enfin, l'association d'éditeurs indépendants L'Autre Livre réunit un certain nombre d'éditeurs sur un stand commun (A44) tandis que certains adhérents y sont représentés ailleurs (Asphalte en D80 ou Les Forges de Vulcain en S16).

DraftQuest, une application et un cours en ligne pour écrire

Si vous vous intéressez à l'écriture, vous serez sans doute intéressé par DraftQuest, un site ludique, créatif et social, qui propose de libérer ses utilisateurs des blocages de l’écriture. Le site, actuellement en beta publique, accompagne son utilisateur dans l’écriture d’un premier jet de fiction, scénario, récit. Il s’adresse aux lycéens, aux étudiants, aux écrivains en herbe et aux personnes désireuses de conserver une activité intellectuelle régulière.

DraftQuest est de plus en ce moment dans l'actualité à cause de son MOOC, lancé la semaine dernière : ce cours massif, en ligne et gratuit, propose de vous accompagner pendant six semaines tout au long de l'écriture du premier jet d'un roman. Bien que DraftQuest ne soit pas techniquement propulsé par Biblys, il l'est d'une certaine manière puisque c'est votre la serviteur qui, pendant la durée du MOOC, a la charge d'animer la communauté. Nous nous y croiserons peut-être sur les forums !

En savoir plus sur DraftQuest
DraftQuest : just write, l'application
DraftQuest, le MOOC sur Neodemia

Biblys sur les réseaux sociaux

Biblys est désormais présent sur les réseaux sociaux ! Le but, tout comme la présente Lettre d'Ys, vous informer des évolutions du logiciel Biblys mais aussi de l'actualité des différentes sites propulsés par Biblys. Alors, retrouvons-nous :

 

Ainsi s’achève la 45ème Lettre d’Ys, envoyée le 22 mars 2014 à 4145 heureux élus. Rendez-vous au mois de avril pour la quarante-sixième livraison de cette modeste publication !

Bonnes lectures et à très bientôt sur les sites du réseau Biblys,

 

Clément Bourgoin

  1 2 3 4