Actualités

Imaginales 2012

Créé en 2008 pour les besoins de la Librairie Ys, le logiciel Biblys s'est depuis grandement complexifié et a évolué pour devenir le moteur sous le capot de quelques autres sites de librairies, mais aussi d'éditeurs ou de festival comme les Imaginales. Fruit de ces besoins, de l'évolution en quatre ans des technologies et de mes propres compétences, la version 2 de Biblys est une réécriture complète du logiciel utilisant toutes sortes de technologies récentes avec un 5 dedans : PHP5, MySQL5, HTML5 mais aussi CSS3. L'objectif étant d'offrir de plus grandes performances et plus de liberté pour chacun des sites propulsés. Les sites déjà existant seront progressivement migrés au cours de l'année, mais le festival Imaginales 2012 est le premier site à utiliser Biblys 2.0.

Comme les sites des deux précédentes éditions du festival, le site de cette année propose des fonctions innovantes qu'on ne retrouve pas sur tous les sites de ce genre : le programme détaillé des conférences, les bibliographies exhaustives des auteurs invités (issues de la base Biblys, entretenue par des libraires), et aussi, pour les organisateurs, la possibilité de mettre à jour facilement le site, d'alimenter le blog, de gérer les pages, les évènements et les fiches auteurs sans avoir à passer à chaque fois par son concepteur (c'est moi).

Tous les éléments du site étant liés entre eux, on retrouve ainsi, sur la fiche de chaque auteur ou illustrateur invité, outre sa bibliographie, la liste des conférences auxquelles il participe. En clic, on accède à toute les informations sur la conférence, horaire, lieu, description détaillée.

De nombreuses fonctionnalités existantes ont été améliorés. Par exemple, la populaire fonction "Mon programme" qui permet de sélectionner les conférences et autres évènements auxquels on veut assister, puis d'en imprimer la liste pour être certain de n'en manquer aucun. Les évènements s'ajoutent désormais d'un seul clic, sans quitter la page, et incrémentent un compteur indiquant le nombre de participants à la manière du bouton "J'aime" de Facebook.

Le menu de droite s'agrémente d'un panier façon site e-commerce comptabilisant le nombre d'évènements ajoutés à son programme par le visiteur. Très pratique pour les festivaliers qui veulent planifier leurs Imaginales, cette fonctionnalité permet également aux organisateurs de connaître l'intérêt des visiteurs pour tel ou tel évènement, en amont et en aval du festival.

Le site des Imaginales est accompagné depuis plusieurs années d'un forum phpBB qui permet aux futurs festivaliers et auteurs invités d'échanger, de proposer des bons plans, d'organiser des co-voiturages, etc. Cette année, exit phpBB. Le forum a été intégré directement au site et développé comme une fonctionnalité de Biblys. Il s'inscrit ainsi mieux dans le visuel du site et permet l'utilisation d'un même compte utilisateur pour gérer son programme et participer au forum. Développé pour le besoin des Imaginales, le forum Biblys sera également disponible pour les autres sites propulsés par Biblys et tous profiteront de ses futures améliorations.

Autre nouveauté : les fiches auteurs proposent désormais des extraits PDF de certains livres, issus eux aussi de la base Biblys (comme c'est aussi sur le cas pour les librairies Ys et Polarys). J'invite d'ailleurs les auteurs et éditeurs à transmettre aux organisateurs du festival les dits extraits, tout particulièrement en ce qui concerne les auteurs invités aux Imaginales, afin la base puisse être alimentée.

Parce qu'il est le premier à utiliser Biblys 2.0, le site des Imaginales est aussi mon premier site intégralement codé en HTML5 (technologie rendue compatible avec le retardataire Internet Explorer grâce à html5shiv). C'est aussi l'un des rares sites dont je me suis chargé de seul l'habillage visuel et dont je ne rougis pas, grâce notamment aux formidables possibilités de CSS3.

http://www.imaginales.fr/

Librairie Charybde


Créé il y a plus d'un an maintenant, le site de la librairie Charybde, est désormais ouvert au public. Il permet aux clients de se tenir informé de l'actualité de la librairie, des évènements qu'elles organisent et de ses coups de coeur littéraires. Grâce à Biblys, il permet également aux libraires de la rue de Charenton de gérer leur stock, leur compatibilité, et même l'encaissement en magasin.

Pour n'importe quel visiteur lambda, le nouveau site de la librairie Charybde ressemble à d'autres : on y trouve les coordonnées et les horaires de la librairie, un blog pour suivre son actualité, le calendrier des évènements organisés, les coups de coeur des libraires... On peut aussi y consulter le catalogue exhaustif de la librairie et savoir en un coup d'oeil si le livre recherché est en stock. 

La librairie exerce une véritable politique de fonds : sur le modèle de la librairie Scylla (spécialisée SF), les collections défendues par les librairies sont intégralement disponible en magasin (L'Imaginaire, Denoël & d'ailleurs, Folio Policier, Rivages/Noir pour n'en citer que quelques-unes), quelque soit son ancienneté et son taux de rotation. Ce choix fort devait être reflété sur le site, et chaque collection procède ainsi sa propre page listant tous les titres disponibles ; il en va de même pour les auteurs.

Biblys permet également d'interconnecter les différents éléments du site. Par exemple, après avoir lié un billet coup de coeur au livre qu'ils concernent, la couverture du livre s'affichent dans le coup de coeur avec un lien vers la fiche du livre. De même les fiches livres affichent automatiquement des liens vers les autres éléments liés (coup de coeur, évènement, etc.). Si l'on change un élément d'un livre, par exemple la couverture, la modification est répercuté automatiquement sur tous les endroits où le livre est cité.

Plus original encore, grâce à Biblys, le site permet de gérer le stock et l'encaissement en magasin. Il intègre un logiciel de caisse qui permet de biper les livres avec une douchette à code barre, calculer le montant total à régler, gérer différent modes de paiement, calculer le rendu de la monnaie et, bien entendu, enregistrer la transaction pour la gestion de la comptabilité. C'est une solution tout-en-un qui a d'autres avantages : lorsque le dernier exemplaire d'un livre est vendu en magasin, il apparaît instantanément indisponible sur le site.

Le logiciel de caisse sous forme de site web a d'autres avantages : toutes les données bibliographiques et commerciales sont sauvegardées en ligne et donc récupérables facilement en cas de crash de l'ordinateur. En cas d'évènement à l'extérieur de la librairie, la caisse peut facilement être transportée : il suffit d'un navigateur internet pour l'utiliser sur n'importe quel ordinateur.

Biblys un logiciel est pensé pour la librairie d'aujourd'hui : connectée à internet et traversant la crise. C'est une solution peu coûteuse car elle se passe de l'un des éléments les plus onéreux du logiciel de librairie : la base bibliographique (type Electre ou Tite Live). Les notices bibliographiques sont créées par les libraires eux-même, mais partagées ensuite entre toutes les librairies utilisant Biblys (actuellement trois, bientôt cinq). Pas besoin pour le libraire d'entrer à nouveau les informations bibliographiques (titre, auteur, collection, ISBN, prix, etc.) si un confrère l'a déjà fait. Par contre, libre à lui de l'enrichir avec d'autres éléments comme la couverture ou la quatrième de couverture. 

Biblys est aussi une solution très évolutive qui s'adapte aux besoins de ses utilisateurs et qui peut correspondre à des usages très différents. La prochaine fois, nous parlerons d'un site d'un tout autre genre, le futur site du festival des Imaginales, qui sera le premier site propulsé par Biblys 2.0 !

http://www.charybde.fr/

La Librairie Ys invente le roman numérique enrichi en 3D-relief

Pour son troisième anniversaire, la Librairie Ys lancera le 1er juin 2011, pour la première fois au monde, une offre de romans numériques enrichis en trois dimensions, grâce à une technologie révolutionnaire.

Passionné de nouvelles technologies, libraire de formation, Clément Bourgoin a créé en juin 2008 la Librairie Ys, spécialisée en science-fiction, et la plateforme numérique e-Bélial’ en septembre 2010. C’est en voyant le film Avatar au cinéma, fin 2009, qu’il a l’idée d’appliquer le même procédé à la littérature.

“La science-fiction est un genre qui se prête parfaitement à la lecture en 3D”, explique Clément Bourgoin en fin connaisseur. “C’est une littérature principalement consommée par des adolescents, qui privilégie l’action à la réflexion. Il faut que ça bouge en permanence, que ça tire au laser, que ça court, que ça explose de partout : il faut des émotions fortes ! Le lecteur de SF met son cerveau en pause et s’attend à en prendre plein les yeux, au cinéma comme en littérature.”

Une technologie révolutionnaire

Après un an et demi de recherche et de développement, la technologie révolutionnaire 3DPub, basée sur le standard ePub et le langage 3DML, est enfin prête. Et le résultat est époustouflant. Compatible avec les liseuses actuelles, elle nécessitera toutefois l’achat d’une paire de lunettes stéréoscopiques. Pour un plus grand confort, on pourra également se procurer une liseuse auto-stéréoscopique avec scanner rétinien intégré. La technologie ne permet pour l’instant que de traduire du texte en 3D, mais l’utilisation d’images à moyen terme n’est pas exclu.

Côté contenu, la Librairie Ys a déjà conclu un partenariat avec cinq grands éditeurs français de science-fiction ce qui lui permettra, dès le lancement de l’offre, de proposer une quinzaine de romans traduits en trois dimensions, dont le roman Flatland d’Edwin A. Abbott.

La lecture en 3D permettra également de grandes avancées dans le domaine de la protection des droits d’auteurs, grâce à de nouvelles mesures techniques de protection, les fameux 3DRM Retina. “Chaque livre 3D acheté via la librairie sera encrypté d’après votre empreinte rétinienne avant le téléchargement.” explique Clément Bourgoin. “Au moment de la lecture, si les lunettes vous reconnaissent en tant que propriétaire du livre, celui-ci sera décrypté. Mais si n’importe qui d’autre tente de le lire, par exemple si quelqu’un lit par-dessus votre épaule dans le métro, de son point de vue, la page sera couverte de symboles incompréhensibles.”

Un résultat époustouflant

Les livres en 3D ont déjà été testés sur un panel d’une centaine de volontaires dans le plus grand secret. Les premiers retours sont très positifs. “Les mots sortent de l’écran, c’est incroyable.” dit Jean-Claude “J’ai presque l’impression de pouvoir les toucher du bout des doigts, comme s’ils étaient juste devant moi.” “On a vraiment l’impression d’être à l’intérieur du livre, entre les pages, avec les lettres tout autour de nous,” explique Muriel “c’est très immersif comme sensation, on s’y croirait.” “Lorsque je lis plus d’une heure d’affilée, il m’arrive de saigner du nez” rapporte toutefois Damien “mais ça vaut vraiment le coup !”

Le premiers modèles de liseuses 3D ne sont toutefois pas encore parfaits : la lecture ne peut pas se faire en plein soleil, ni dans le noir complet. L’appareil doit se trouver exactement en face des yeux du lecteur, à une distance comprise entre 30 et 40 cm du visage et il doit être absolument immobile. Clément Bourgoin, confiant, assure que ces premiers défauts de conception seront rapidement corrigés avec l’évolution de la technologie. “Dès l’année prochaine, on aura des modèles de liseuses 3D autostéréoscopiques qui n’auront plus besoin d’être branchés en permanence sur secteur et qu’on pourra emmener partout avec soi, par exemple pour lire dans le bus.”

“Le livre est un média qui n’a pas beaucoup évolué au cours des cinq derniers siècles, mais le livre numérique en 3D est un véritable bouleversement, sans aucun doute la première véritable révolution depuis Gutenberg.” explique Clément Bourgoin, très enthousiaste. “D’ici quelques années, plus personne ne lira de livres en 2D.”

  1 2 3 4 5